Général

Les 15 essais de revenu de base universel les plus prometteurs


Avec l'avènement de l'automatisation, de nombreuses personnes sont naturellement préoccupées par l'avenir de leur travail. Pour survivre à la révolution du travail automatisé, nous devrons adapter radicalement des éléments de notre société et de notre économie.

Une solution proposée qui a gagné du terrain ces dernières années est le concept d'un revenu de base universel. Cela garantirait que chaque citoyen, indépendamment de sa richesse indépendante ou de son statut professionnel actuel, recevrait un montant d'argent de base du gouvernement, annuellement ou mensuellement.

Cela peut sembler trop beau pour être vrai, mais le revenu de base universel a déjà été testé dans le monde entier, avec des résultats assez fascinants. Voici quelques-uns des essais et projets les plus prometteurs qui mettent la théorie en pratique.

1. Y Combinator: recherche de base sur le revenu en Amérique

L'accélérateur de start-up de la Silicon Valley, Y Combinator, s'efforce de fournir le premier ensemble de données de recherche de base sur le revenu aux États-Unis. Ils ont annoncé leurs intentions pour la première fois en 2016 et ont depuis terminé un projet pilote de leur étude à Oakland, en Californie.

La prochaine étape de Y Combinator est de fournir un revenu de base à un groupe d'étude de 3 000 personnes. Un tiers du groupe recevra 1 000 $ par mois pendant cinq ans, tandis que les deux tiers restants recevront seulement 50 $ par mois au cours de l'étude.

Ils espèrent apprendre comment l'utilisation du temps libre par les gens change avec l'introduction d'un filet de sécurité financière, ainsi que tout impact potentiel que l'argent aura sur leur santé physique et mentale, les taux de criminalité et le bien-être général.

2. Le projet pilote de revenu de base de l'Ontario: améliorer le niveau de vie de tous

En avril de cette année, le gouvernement de l'Ontario a officiellement conclu la première phase d'inscription à un projet pilote de trois ans sur le revenu de base. L'enrôlement a vu 4 000 citoyens s'inscrire pour un revenu de base, avec un groupe témoin de 2 000 personnes à titre de comparaison. Le projet pilote se déroule dans les villes de Hamilton, Lindsay et Thunder Bay.

Dans le cadre du projet pilote, chaque personne seule recevra une somme annuelle de 16 989 $, soit moins de 50% de son revenu d'emploi s'il y a lieu. Les couples recevront une somme annuelle de 24 027 $ ou moins de 50% de leur revenu d'emploi.

Certains des principaux domaines d'intérêt pour l'étude sont la sécurité alimentaire, la participation à l'emploi, l'éducation, la sécurité du logement et l'effet global sur la santé. Toutes les données seront collectées et mesurées par un tiers.

En raison de la popularité du concept en Ontario, la Colombie-Britannique envisage maintenant aussi un projet pilote sur le revenu de base.

3. Projet pilote sur le revenu de base du Madhya Pradesh: sortir les gens de la pauvreté

Entre 2011 et 2013, un projet pilote soutenu par l'UNICEF a permis à 6000 personnes des villages du Madhya Pradesh, en Inde, de bénéficier d'un revenu de base. L'étude a été menée par le sociologue Sarath Davala et Guy Standing.

L'UNICEF a fourni l'équivalent de 1 million de dollars au projet pilote, et Davala et Standing ont régulièrement mis à jour le gouvernement local sur le succès du projet pilote tous les trois mois.

Leur recherche a montré que la grande majorité de ceux qui ont participé à l'étude ont utilisé le revenu supplémentaire pour investir dans d'autres opportunités génératrices de revenus, comme l'élevage.

L'argent a également permis aux enfants de poursuivre leurs études au lieu de travailler pour aider à joindre les deux bouts à la maison. L'indication générale du projet pilote était qu'il pourrait donner aux gens la capacité de se sortir de la pauvreté et d'élever une population en meilleure santé et mieux éduquée.

4. Revenu de base de Livourne: aider les familles les plus pauvres de la ville

En 2016, la ville côtière italienne de Livourne a lancé un projet pilote sur le revenu de base qui a permis aux 100 familles les plus pauvres de la ville de recevoir 500 € par mois. En janvier 2017, ils ont élargi le projet pilote pour inclure 100 autres familles.

Le projet pilote a marqué une expérience importante pour l'Italie, dont le taux de chômage de 11% amène de nombreuses personnes à se tourner vers le revenu de base universel comme solution économique potentielle. Contrairement à d'autres pilotes, cependant, les subventions de Livourne sont conditionnelles. Les bénéficiaires doivent effectuer des travaux d'intérêt général et fournir la preuve qu'ils recherchent activement un emploi s'ils sont actuellement sans emploi. S'ils rejettent au total trois offres d'emploi, ils sont exclus du programme.

5. GiveDirectly: Financement direct des familles kényanes

GiveDirectly est l'un des essais de revenu de base universels les plus ambitieux actuellement en cours. L'essai verra 21 000 personnes dans les zones rurales du Kenya recevoir différentes sommes d'argent, pour différentes durées, au cours d'une expérience de 12 ans.

Dans le cadre de l'essai, 40 villages verront les citoyens recevoir 0,75 $ par jour pendant 12 ans. 80 villages verront les citoyens recevoir le même montant, mais sur une période de 2 ans. 70 villages verront les citoyens recevoir le montant sous forme de somme forfaitaire unique. 100 autres villages sont à l'étude en tant que groupe témoin.

GiveDirectly diffère des autres programmes en ce que n'importe qui peut faire un don au fonds, ce qui lui permet d'être ensuite réparti entre les groupes de test.

6. Weten Wat Werkt: Expérimentation du bien-être aux Pays-Bas

En 2016, la ville d'Utrecht a proposé un essai de base sur le revenu universel intitulé «Weten Wat Werkt», qui se traduit par «Know What Works». L'essai proposé consistait en une période de deux ans, qui diviserait 250 citoyens en groupes d'essai.

Chaque groupe de test reçoit des montants différents dans des conditions différentes. Un groupe, par exemple, reçoit un total de 960 € par mois sans conditions supplémentaires. Un autre groupe recevra 150 € en plus du montant initial s'il s'engage dans le service communautaire ou fait du bénévolat.

Le projet pilote est une tentative de restructuration du système de protection sociale aux Pays-Bas, qui est actuellement critiqué pour son coût annuel trop élevé.

7. Les régimes de revenu de base de l'Écosse: apporter un revenu de base à plusieurs districts

En décembre de l'année dernière, le gouvernement écossais a proposé des programmes pilotes de revenu universel à mettre en place dans plusieurs régions du pays. Les régions où le revenu de base sera testé sont Glasgow, Édimbourg, Fife et North Ayrshire.

Le programme a reçu 250 000 £ par le gouvernement écossais et a jusqu'à présent été un sujet controversé. Les gens des deux côtés de la division politique ont contesté la proposition, beaucoup se déclarant préoccupés par l'avenir du pouvoir de négociation des syndicats et d'autres craignant qu'elle marque un tournant politique d'extrême gauche en Écosse.

Les partisans du projet pilote ne sont pas découragés et pensent qu'il pourrait s'attaquer de manière positive aux niveaux élevés de chômage et de pauvreté dans le pays.

8. Projet de revenu de base proposé par Hawaï: devenir le premier État américain à soutenir UBI

En juin 2017, Hawaï a adopté un projet de loi qui prône le développement d'un revenu de base universel pour ses citoyens. La décision historique en a fait le premier État à soutenir officiellement le concept.

Le projet de loi a été rédigé en réponse directe à l'automatisation et aux craintes quant à l'avenir du travail à Hawaï.

Bien qu'aucun plan n'ait encore été mis en place pour introduire un projet pilote sur le revenu de base, le projet de loi stipule que les citoyens hawaïens ont droit à un revenu de base, et le gouvernement s'engage à rechercher la meilleure façon d'en faire une réalité.

9. B-MINCOME: Lutte contre la pauvreté à Barcelone

Tirant son nom d'un projet pilote sur le revenu de base des années 1970 au Manitoba, au Canada, B-MINCOME est un projet en cours à Barcelone de 2017 à 2020.

Le projet a été développé par quatre organisations spécialisées, dont l'Institut du gouvernement et des politiques publiques de l'Université autonome de Barcelone. Le projet se concentre sur les 10 quartiers les plus touchés par la pauvreté et le chômage dans la ville. Le financement du projet a été fourni par la Commission européenne, dans le cadre de son programme d'action urbaine innovante.

Le projet vise à combler l'écart de richesse toujours croissant dans la ville et à mieux comprendre les tendances ethnographiques de la pauvreté à Barcelone.

10. Démonstration d'autonomisation économique de Stockton: sortir les citoyens de la pauvreté

Cette année encore, le maire Michael Tubbs de Stockton, en Californie, a annoncé son intention de mettre en œuvre un projet pilote sur le revenu de base pour ses citoyens. La démonstration d'autonomisation économique de Stockton, ou SEED, verra les résidents recevoir une allocation inconditionnelle de 500 $ par mois.

Le projet pilote devrait commencer en 2019 et durera 18 mois. Bien qu'il soit encore indécis combien de résidents seront inclus dans l'essai, le financement a déjà été obtenu du projet de sécurité économique. Le projet de sécurité économique est coprésidé par le co-fondateur de Facebook, Chris Hughes, qui est devenu un ardent défenseur du revenu de base universel ces dernières années. Le projet s'est engagé à fournir à Stockton 1 million de dollars pour le projet pilote.

11. Les essais finlandais sur le revenu de base: encourager le monde à tester le revenu de base

L'un des essais de revenu de base les plus discutés ces dernières années a été les efforts de la Finlande pour mettre en œuvre le revenu de base universel. Le procès devrait s'achever à la fin de cette année, et le gouvernement finlandais a récemment déclaré qu'il ne prolongerait pas le procès comme suggéré précédemment.

Bien que beaucoup aient pris cela comme un signe de l'échec du procès, ce n'est peut-être pas nécessairement le cas. Le gouvernement finlandais a indiqué qu'il souhaitait examiner les données recueillies au cours des deux dernières années avant de prendre de nouveaux engagements pour étendre et accroître le revenu de base universel dans le pays. Bien que cela signifie qu'il faudra un certain temps avant que nous puissions affirmer avec certitude que le procès a été un succès, cela a certainement contribué à donner un exemple aux autres nations intéressées à poursuivre l'UBI.

12. Programme de participation aux richesses de Macao: s'appuyer sur les efforts antérieurs

Depuis 2008, le gouvernement de Macao partage une prime d'État avec ses citoyens. Au cours de la dernière décennie, le système s'est développé et, en 2017, la Région administrative spéciale de Macao a annoncé son programme de participation aux richesses.

Le régime de participation aux richesses donne droit à 1 128 dollars par an aux résidents permanents et à 672 dollars par an aux résidents non permanents. Le droit est ouvert à tous les citoyens, quel que soit leur âge, les citoyens de moins de 18 ans ayant la possibilité de recevoir un chèque à leur nom ou au nom de leurs parents.

Bien qu'il s'agisse d'un revenu de base universel relativement modeste, il est inconditionnel et fournira des données précieuses dans les années à venir pour les efforts futurs de l'UBI.

13. L'expérience de Rheinau: créer une expérience économique et cinématographique

La petite ville de Rheinau en Suisse est en quelque sorte une anomalie en ce qui concerne les efforts de revenu de base. Plutôt que d'avoir un système officiel mis en place par les gouvernements locaux ou nationaux, la ville fait l'objet d'un documentaire qui fournira à ses citoyens un revenu de base et documentera les effets.

Le film est le fruit de Rebecca Panian, une cinéaste indépendante qui souhaite susciter l'intérêt pour le concept de revenu de base avec son travail.

Si le projet se déroule comme prévu, il durera un an et offrira aux citoyens un maximum de 2500 francs suisses par mois. L'allocation est conditionnelle, avec des taux variables en fonction de l'âge, et ceux qui gagnent plus de 2500 francs suisses par mois grâce à un emploi sont tenus de rembourser l'allocation.

14. Le Fonds permanent de l'Alaska: fournir des données convaincantes

Le Fonds permanent de l'Alaska fonctionne depuis 1982 et fournit certaines des données les plus complètes disponibles sur le revenu de base universel. Le fonds est rendu possible grâce aux revenus pétroliers de l'Alaska et fournit une allocation annuelle à tous les citoyens de l'État.

En raison de la fluctuation des prix du pétrole, le montant accordé aux citoyens est susceptible de changer chaque année.

Si l'une des principales préoccupations concernant le revenu de base universel est qu'il pourrait décourager les citoyens de trouver du travail, les données recueillies auprès du Fonds permanent de l'Alaska ont montré que l'allocation n'a eu aucun effet sur l'emploi.

15. Le projet de portail des huit forts: filmer l'avancement d'un projet UBI

Un autre projet de revenu de base universel qui devrait faire l'objet d'un documentaire est celui des efforts d'Eight en Ouganda.

Eight est une organisation caritative basée en Belgique, qui a lancé l'année dernière un essai de revenu de base de 2 ans en Ouganda rural.

Eight travaille dans un village inconnu de la campagne de l'Ouganda, fournissant une allocation inconditionnelle de 18,52 dollars par mois pour les adultes et de 9,13 dollars par mois pour les enfants. Les montants ont été choisis car ils représentent 30% du revenu moyen des familles à faible revenu en Ouganda.

Les principaux domaines d'étude du projet sont l'éducation des femmes et des filles, les soins de santé, le développement économique local et la participation aux institutions démocratiques.


Voir la vidéo: Arnaque ou révolution? Lallocation universelle - Politikon #4 (Octobre 2021).